fbpx
Temps de Lecture – 5 min

 

Aussi attrayant que soit le fait de devenir entrepreneur aujourd’hui,  personne ne niera à quel point, la gestion de sa première entreprise n’est ni innée, ni évidente…. 

Tout le monde ne parvient dès le premier coup à séparer sa vie personnelle et professionnelle lorsqu’il s’agit de gérer son entreprise.  Car tu t’impliques Vous mentalement, physiquement et émotionnellement lorsque tu y penses 24h/24, 7j/7 365 jours de l’année.

Tu penses aux actions que tu aurais pu faire différemment, à celles que tu pourrais faire maintenant si tu étais à ton bureau et aux actions à venir. 

 

Tu y penses avant de partir pour le travail, sur le lieu de travail, après avoir quitté ton bureau, pendant les vacances (si jamais tu en prends) et parfois même durant les activités extra-scolaires de tes enfants, nièces, neveux ou les réusions familiales….

 

Et trop réfléchir conduit au stress entrepreneurial.

 

Le mois d’avril est le mois de la sensibilisation au stress. Le Stress est présent dans toutes les sphères économiques mais aussi dans nos activités quotidiennes. Mais bien que l’on décide de continuer sa passion en entreprise, cela n’empêche pas le stress. Mal géré, le stress peut avoir de lourdes répercussions. 

 

Le stress entrepreneurial peut te coûter une fortune. Mais c’est aussi mauvais pour ta vie personnelle. Gérer ta vie personnelle, ta vie professionnelle et la vie de ton entreprise est exigeant. Cela demande de la patience, une bonne équipe, de bonnes compétences en leadership et une bonne gestion du temps qui impacteront positivement ta productivité. 

 

Vie personnelle et santé perturbées

Le premier symptôme visible du stress entrepreneurial est que ta vie personnelle et ta santé  sont perturbées. Il y a des moments où tu oublies de dormir ou ne peux pas dormir pendant des jours, où tu oublies de manger ou tu mangeras beaucoup à cause du stress. 

Selon l’Institut National de Recherches et de Sécurité(I.N.R.S) le stress aurait un coût de 2 à 3 milliards par an sur l’économie Française.  

Toujours selon une étude effectuée par l’INRS, 26% des métiers de services et des finances se déclarent stressés. 

 

Quel que soit le stade de ton entreprise: startup ou des années en tant que prestataire de services:  les habitudes malsaines que l’on adopte de manière inconsciente pour faire face au stress n’ont pas de résultats positifs sur ton corps. 

Ces habitudes entraînent une fatigue visible et conduisent souvent à un manque d’attention à d’autres choses importantes comme la famille, les amis et les loisirs qui perturbent également tes relations personnelles.

 

Atmosphère malsaine

Une équipe solide et un environnement de travail stable sont les prérequis du succès mais le stress entrepreneurial affecte les deux. 

Le stress mal géré a un effet négatif sur l’ambiance de travail interne ainsi que sur les autres membres de l’équipe de ton entreprise. Cela conduit au pessimisme, à l’incapacité de tirer des conclusions et provoque même des conflits entre les membres de l’équipe.

 

Les entrepreneurs, lorsqu’ils sont en situation de stress, se concentrent généralement davantage sur les problèmes externes de l’entreprise (mauvaise performance, moins de fonds, plus de dettes, rejet des prestations par des clients potentiels, etc.) que sur la communication et la stabilité interne qui sont tout aussi importantes.

 

Anxiété et manque de clarté

Le plus gros dilemme du stress entrepreneurial est qu’il ne cesse de s’accumuler. Une mauvaise décision peut entraîner de nombreux résultats négatifs, ce qui ajoute de l’anxiété car tu as le sentiment de porter tout le fardeau sur tes épaules. 

L’anxiété prend la forme d’un labyrinthe sans fin à mesure que tu ne parviens pas  à tirer des conclusions et à prendre du recul pour prendre les meilleures décisions.

 

Manque de créativité 

Quoi de pire que le manque  d’idées et de créativité au moment où tu en as le plus besoin au sein de ton service coaching ou de consulting ? C’est ce que le stress entrepreneurial provoque.

Comment gérer le stress entrepreneurial ?

Peu importe à quel stade tu es dans ton entreprise, tu le sais, tu en as fait l’expérience, tu as essayé de le surmonter et, surtout, tu as essayé de l’éviter. 

Le stress fait partie de la vie de la cheffe d’entreprise et seules celles qui sont capables de le gérer parviennent à faire perdurer leur activité.

Peu importe à quel point votre vie d’entrepreneur semble stressante, il existe des mesures que tu peux prendre pour relâcher la pression et tout gérer efficacement.

Fais attention aux signes physiques de stress 

Les signaux typiques de stress comprennent (généralement) la transpiration et une augmentation du rythme cardiaque. Chez les femmes, les symptômes liés au stress sont différents car ils ont souvent des répercussions hormonales telles que maux de têtes, problèmes gynécologiques, anxiété, dépression… 

Le stress est souvent amplifié du fait de la charge mentale que la Femme Cheffe d’entreprise doit egalement assumé avec les tâches domestiques. 

Il est donc important de reconnaître ces signaux, de faire les examens gynécologiques régulièrement car le stress est un facteur  important dans certaines maladies. 

Gére le stress immédiatement

Plutôt que de procrastiner (lire l’article ici: sur les 10 façons de procrastiner productivement), réfléchis aux raisons émotionnelles de ton stress. Analyse immédiatement la cause de ton stress, qu’il s’agisse d’un appel téléphonique d’un client en colère ou d’une décision commerciale difficile.

Fais des pauses régulières pour évacuer

Lorsque tu sens le stress qui arrive, lève-toi et fais autre chose, comme faire une petite marche ou sortir. Cette courte pause qui te permet de t’aérer peut aussi te donner une perspective différente sur une situation stressante et au moins te donner un soulagement à court terme des effets physiques du stress.

Parle à ton mentor ou à toute personne qui te semble appropriée:  tout ce que tu as à faire est de parler.

Parler à ton mentor  t’aide à mettre le problème en perspective et à lui donner une nouvelle vision objective. Cela t’aide à évacuer tes émotions et tes sentiments et à penser avec le point de vue d’une personne expérimentée.

En plus, l’expérience de ton mentor te permettra de d’envisager les situations sous des angles nouveaux afin de trouver des solutions adaptées. 

Délégue efficacement

La première chose qu’un entrepreneur perd en période de stress, c’est la confiance(confiance en ses décisions). Tu ne peux pas faire tout le travail toute seule. 

Essaye de déléguer ce qui n’est pas si important. Il est important de préciser qu’être solopreneure dans son activité de coaching, ou de consulting ne signifie pas que l’on ne peut pas déléguer certaines tâches à des freelancers (je suis certaine que tu délègues ta compatibilité… 😏). 

Déléguer réduit non seulement le stress entrepreneurial, mais augmente également ta motivation vers des activités qui génèrent un chiffre d’affaires.

Garde ton perfectionnisme sous contrôle

Offrir des services de qualité ne veut pas dire en être obsédé. Apprend à déléguer une tâche et concentre-toi  sur le fait de faire de ton mieux dans un environnement concurrentiel. Tu pourras améliorer tes services au fur et à mesure de ta pratique. 

Fais de l’exercice (et médite)

Ta santé physique et mentale est aussi importante que la santé de ton entreprise. Tu ne peux pas te forcer à dormir, mais si tu maintiens une activité physique et la méditation, tu rumineras moins souvent dans ton lit à 2h du matin. Surtout prend l’activité physique sérieusement et inclut-la dans ta routine, car elle permet d’éliminer les hormones liées au stress. 

De plus, méditer aussi peu que 10 à 15 minutes par jour peut  t’aider à réduire le stress, à diminuer l’anxiété et à améliorer ton processus de prise de décision.

Investis-toi à fond dans ton passe-temps

Parfois, la meilleure solution arrive lorsque tu ne penses plus au problème. Avoir un passe-temps et t’investir dans ce passe-temps te permet non seulement de changer d’état d’esprit et de réutiliser l’énergie du stress vers une activité qui te permettra également d’ouvrir les portes de ta créativité. 

Priorise tes activités

La priorisation est la clé pour lutter contre l’anxiété et le stress entrepreneurial. Concentre-toi uniquement sur ce qui mérite ton attention et délègue ce qui ne l’est pas. 

Donner la priorité aux objectifs à court et à long terme de ton entreprise t’aide à te concentrer sur ce qui est important et à ignorer ce qui ne l’est pas et donc à réduire le stress.

Fixe des limites

Tu peux travailler 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, 365 jours par an, mais ce n’est viable ni pour ton corps ni pour ton mental. 

Tu pourrais investir tout l’argent de ta famille dans ton entreprise, mais ce n’est pas conseillé.

De même, il y a beaucoup de choses pour lesquelles tu dois fixer des limites. Fixer des limites te permet de savoir quand dire non, quand t’arrêter et quand laisser les choses telles qu’elles sont.

Programme tes vacances

Accorde-toi du temps pour te détendre, en particulier pendant les périodes difficiles. Le report de vacances peut avoir des avantages à court terme pour ton  entreprise, mais à long terme, ta  santé pourrait en souffrir et causer de plus grands problèmes plus tard.

En résumé, que tu sois solopreneure ou cheffe d’entreprise avec une équipe de collaborateurs, le stress est clairement un élément à prendre en compte dans la stratégie d’organisation et de  productivité au sein de ton entreprise.  

Tu l’auras bien compris que le bien-être au travail est synonyme de performance et de productivité. 

Je m’appelle Claudia —

J’accompagne  les coachs, consultantes, thérapeutes et  prestataires de services à regagner leur liberté grâce à une meilleure gestion du temps au sein de leur entreprise 

À ce jour, j’ai eu la chance de travailler avec des Femmes Entrepreneurs grâce aux coaching privé & groupe et de pouvoir interviewer des Femmes sur leur astuces de performance vers le succès.

Vous aimerez également….