fbpx
Temps de Lecture – 4 min

Procrastination : origine et étymologie

Selon wikipédia, la procrastination (du latin pro « en avant » et crastinus « du lendemain ») est l’habitude de remettre systématiquement au lendemain des actions (quel que  soit le domaine de vie)

En d’autre termes, la procrastination devient alors la tendance à différer ses décisions à une date ultérieure.  

La procrastination en quelques chiffres 

Avant même de te laisser continuer à lire avec un regard qui dirait “Moi je ne fais pas partie de cette team de procrastinateurs”.   

Nous procrastinons toutes et tous dans un domaine : une relation que l’on souhaite terminer , reprendre l’activité sportive  que l’on remet au lendemain parce qu’on sera plus motivée  Lundi , à partir du 1er du mois prochain, le régime qui attendra la fin de la prochaine tablette de chocolat….  Tu vois,  il y a toujours un domaine où nous avons tendance à différer nos décisions à une date ultérieure. 

Selon une étude d’Odaxa (organisme indépendant) réalisée en 2019, 85% des Français admettent procrastiner et même 92% chez les 18-24 ans.

En l’espace de seulement 40 ans, la procrastination aurait ainsi augmenté de 300 à 400 %, selon Diane Ballonad Rolland, autrice de «J’arrête de procrastiner, 21 jours pour arrêter de tout remettre au lendemain», aux éditions Eyrolles.

La procrastination a une telle ampleur,  qu’en 2010, une jeune maison d’édition lui a attribué une journée mondiale… oui donc, chaque 25 mars, nous célébrons la journée mondiale de la procrastination. Procrastiner est humain !

Pourquoi procrastine-t-on  ?

La procrastination fait l’objet de nombreuses études et ce depuis des années. Ces études se concentrent beaucoup sur les causes psychologiques de la procrastination, études qui sont encore aujourd’hui l’objet de débats. Aujourd’hui, voyons le point de vue du psychologue Tim  Pychyl, auteur du livre “Résoudre le puzzle de la procrastination”. Dans son ouvrage, en plus des causes psychologiques, il aborde un angle peu abordé lorsque l’on parle de procrastination:  la qualité des tâches . 

Selon Pychyl, nous procrastinons lorsque nous sommes face à une tâche peu attractive. Plus la tâche est peu attractive, plus nous procrastinons. Les tâches peu attrayantes ont une ou plusieurs des caractéristiques suivantes :

          • Elles sont ennuyeuses
          • Frustrantes
          • Difficiles
          • Non structurées ou ambiguës
          • Elles manquent de sens personnel
          • Nous ne parvenons pas à visualiser satisfaction ultérieure autrement dit  elles ne sont pas amusantes !

Alors, ne serait-il pas logique que toutes les tâches qui nous feraient avancer au sein de  notre entreprise aient pour nous un sens PERSONNEL ÉLEVÉ !!!  Et donc nous les trouvons attirantes et nous ne les remettons pas  à une date ultérieure? 

Mais en plus de ces caractéristiques il faudrait également que la procrastination soit dans une de ces catégories pour qu’elle reste productive.

Les 2 catégories de procrastination

Lors de sa conférence TED, Tim Urban, auteur du blog “wait but why” explique que selon lui il existe deux types de procrastination :

Lorsqu’il y a une date limite

Lorsque les individus ont une date limite pour réaliser  les tâches, les effets de la procrastination sont à court terme car après un certain temps, la panique et le stress sont présents et se transforment en source de motivation et d’énergie.

Lorsqu’il y a une situation sans date limite :

Malheureusement, selon TIM URBAN,  le seul et vrai stimuli du procrastinateur pour faire des choses difficiles est la panique, or dans des situations sans aucune date limite, les effets de la procrastination se propagent à l’infini ce qui obligent les “procrastinateurs” à être des spectateurs de leur propre vie.

Mais voyons les choses différemment: si la procrastination était bénéfique pour sa productivité en associant ces caractéristiques et cette fameuse date limite  !? 

Comment procrastiner de manière productive ? 

Bien que cela puisse paraître improbable,  il existe des moyens de tirer avantage de la procrastination. La «procrastination productive» est apparue comme un terme pour reporter une tâche au profit d’une autre qui, combinée à certains des avantages mentionnés précédemment, peut t’ aider à travailler efficacement malgré le report d’une de tes tâches.

L’idée est que plutôt que de te forcer à travailler sur une tâche que tu ne souhaites absolument  pas faire (pour une raison quelconque, mais que tu peux identifier maintenant), tu déplaces tes  efforts vers une autre tâche plus agréable. Donc  au lieu de faire une pause ou de te laisser distraire, tu restes productive au sein de ton entreprise. En y ajoutant une heure limite tu es certain(e) de ne pas t’étendre et te disperser sur d’autres tâches.
Par exemple, plutôt que de commencer à travailler sur un autre article de blog, tu peux vider ta boîte mail et hiérarchiser tes tâches et décider que tu effectueras cette tâche en une heure. Ce genre de procrastination te permet de terminer un travail que tu aurais pu remettre à plus tard que d’être complètement distrait(e) et de ne pas travailler.

En parallèle, cela peut également te permettre de faire une pause et réfléchir à l’une des six caractéristiques de la tâche sur laquelle tu procrastines (est-elle ennuyeuse, frustrante, non structurée… ? ). 

En réalité, ce n’est pas une technique miracle pour valider la procrastination. Mais cela t’aidera dans un premier temps à cesser de culpabiliser ou ruminer car procrastiner est humain.
Parfois, il est préférable de travailler sur des éléments de projets qui t’intéressent (encore une fois, tu seras  plus performante lorsque tu seras dans le flow actif), mais d’autres fois,  tu  devras simplement essayer (1) de comprendre pourquoi tu procrastines sur cette tâche en repensant à la qualité de la tâche et (2)  de  la décomposer en mini-tâches et poursuivre,  une tâche à la fois.

J’aimerais lire toutes les techniques que vous avez trouvées qui fonctionnent.

Je m’appelle Claudia —

J’accompagne  les coachs, consultantes, thérapeutes et  prestataires de services à regagner leur liberté grâce à une meilleure gestion du temps au sein de leur entreprise 

À ce jour, j’ai eu la chance de travailler avec des Femmes Entrepreneurs grâce aux coaching privé & groupe et de pouvoir interviewer des Femmes sur leur astuces de performance vers le succès.

Vous aimerez également….